Je ne suis pas "cultivé"... comme on dit... mais "cultivable" !

Publié le par Un homme comme les autres

Je ne vais pas souvent dans les musées, mais j'aime bien ça quand l'occasion se présente...
Je ne connais pas les noms, époques et oeuvres majeures de 10 peintres, écrivains, musiciens (classiques) par coeur...

Non, je ne suis pas "cultivé" comme on dit...

J'ai du mal à retenir les réalisateurs des films que j'ai vu, les noms des acteurs m'échappent bien souvent également...

Et pourtant, pourtant je suis curieux de tout... je prends plaisir à redécouvrir des peintres que j'aime au Louvre, à découvrir des artistes exceptionnels que je ne connaissais pas encore... même si j'oublierais leurs noms après la visite...

Je n'ai pas la mémoire des noms...

Je sens bien que je ne suis pas "cultivé" comme pas mal d'amis de mon entourage... Heureusement, ils me connaissent bien et savent que je suis passionné même si je suis une tête de linote ou que je découvre enfin un artiste qu'ils connaissent déjà depuis 10 ans...
Je sais qu'ils ne me jugent pas et qu'ils savent que j'ai des qualités humaines qui rattrapent ce "retard culturel".

Par contre, j'avoue que je commence à en avoir marre... mais alors marre... de ces quelques personnes que j'ai pu croiser dans ma vie et qui vous prennent de haut car "non vous n'avez pas vu le dernier Kusturica"...
Ca m'agace prodigieusement que la culture soit pour certains une échelle de valeur qui permet de savoir si vous êtes dignes de leur intéret et pas une manière de partager une passion...

J'aime les gens qui ne passent pas d'un artiste à une autre pour citer leur savoir mais qui vont plutôt chercher à vous provoquer, vous donner envie, vous inciter à "aller voir le dernier Kusturica"...
J'aime les gens qui partagent, s'enthousiament ! Pas ceux qui font des inventaires...

Les gens qui ne partagent pas sont également très souvent ceux qui reçoivent également le moins bien...

Combien de personnes j'ai pu croiser dans ma vie qui, passionné uniquement par leur domaine, rejetaient les gens qui n'avaient pas "la même culture" mais qui du même coup perdaient d'autres discussions, d'autres connaissances... car après tout, un fan de peinture et une fan de musique cela peut faire bon ménage non ?
Deux passionnées qui partagent ne peuvent que faire ce qui pour moi est très important dans un couple "se pousser vers le haut, se faire progresser"...

Combien de diners, de soirées entre amis d'amis artistes qui ne cherchaient pas à discutter avec vous mais à impressioner... Je les sens tout de suite venir ceux là ! ... Il faudrait que j'invente une parade...

Alors moi, qu'est ce que j'ai à partager ? Je dois bien l'avouer actuellement ça ne risque pas d'être la passion de mon travail, je suis assez calme de ce coté là...
Je suis plutôt un touche à tout, je dois peut être trouver quelqu'un qui soit dans le même état d'esprit... Qui aime à la fois les musées mais qui souhaite aussi découvrir l'opéra, qui adorent les ouvrages de SF un peu psychologiques mais qui aimeraient redécouvrir les vieux films français...

Parfois je me dis, pour être intégré à certains groupes plus facilement, il faut impérativement avoir une passion précise ! Une culture précise !
"Et sinon toi tu aimes quoi ?" "Moi ??? Je suis passionné de guitare..." ... c'est ça... il faut que je me mette à la guitare, ça va les rassurer...

Publié dans Ca me concerne...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mirobolande 10/07/2010 08:42


Comme me le disait un ami, et j'ai retenu la formule car elle résume tout, "je n'aime pas les gens qui se disent cultivés, mais j'aime les gens qui se cultivent".
Voilà. Il y a des gens curieux, et d'autres qui n'ont AUCUN centre d'intérêt.
Il y a des gens dont les yeux s'allument quand ils vous parlent des légumes oubliés qu'ils cultivent dans leur potager.
Il y a des gens qui sont tellement hermétiques à d'autres formes de culture que la leur, ou à d'autres centres d'intérêt que le leur, qu'il est impossible de communiquer avec eux. L'inventaire dont
vous parlez; Il faut avoir vu ça, être allé là, etc.
Il y a des "artistes obligatoires, et d'autres qu'on n'a pas le droit d'apprécier" parce que leur nom est inscrit sur une pseudo -liste pré-établie.
Il se trouve que je ne viens pas d'un milieu cultivé, et que je suis assez "tête de linotte" moi aussi, j'oublie facilement ce que j'ai vu-lu-entendu; Mais je suis "curieuse sans prise de
tête".
A voir sur ce sujet, le film de Jean Becker "La tête en friche" ou comment une très vieille dame ouvre l'esprit d'un quasi analphabète en lui faisant la lecture sur le banc d'un jardin public où
ils se sont rencontrés en comptant les pigeons.


fag 20/03/2010 16:27


Bonjour,
j'ai cru que je me lisais, et je suis une fille : j'étais donc été très étonné de retrouver tout cela chez un garçon ! Cependant pour ma part je considère mon côté tête de linotte comme une vraie
plaie souvent !! car je n'ai pas pu y faire grand chose malgré tous mes efforts jusqu'ici et cela peut être si honteux pour moi ou tout simplement très dangereux pour autrui. Merci toutefois de
m'avoir rappelé mes piètres qualités à côté de cela.


ANGES 27/02/2010 14:57


Bonjour,
Très joliment exprimé ce texte.
Absolument, il faut s'accepter tel que l'on est.
La préférence pour les qualités humaines que tu as privilégié est à mon sens un excellent choix :) je t'encourage ;)

Anges


sara 29/10/2009 22:45


a vrai dire jadore ske vs avé ecri :D car oft je souffre du mem blem chui po vraimnt cultivé...