Draguer "dans la rue"... mais comment font ils ?

Publié le par Un homme comme les autres

Je suis en train de dévorer le blog des vingtenaires (que je vous conseille, cf mes liens...). Je lisais la rubrique sur "Les plans dragues à ne pas faire"...

J'avoue que c'est quelque chose qui m'impressionne un peu ce que certains mecs sont capables de faire...

Moi, je n'ai vraiment jamais dragué "dans la rue" comme ça... ni d'ailleurs dans le métro ou dans un café...

Je pense que je serais très mauvais et puis surtout je suis timide avec les gens que je ne connais pas... bref je cours à la catastrophe si je tente...
Et pourtant parfois ce n'est pas l'envie qui me manquait, mais non... ça marche pas... même quand j'obtiens un regard assez clair, un petit sourire, ou encore d'autres signes plus flagrants... non... rien à faire, ça ne vient pas...

En plus, dans ces cas là, quand je parle à quelqu'un que je ne connais pas, j'ai l'esprit d'escalier (vous ne savez pas ce que c'est ? Vous chercherez non mais !!!).
Par exemple, un jour, plusieurs étudiantes allemandes sont venues me parler, grand sourire, pour me demander si je connaissais une boite ou autres à Paris... Je bredouille quelques mots en allemand (cherchez pas je ne pourrais plus le refaire j'ai tout oublié) pour leur indiquer comment aller dans les boites les plus sympas (à l'époque Le Palace par exemple... y'a longtemps donc !!!).
Elles sont ravis, surtout une qui me sourit... mais là impossible de dire une phrase de plus, impossible de lui dire par exemple "Vous y aller ce soir ? Ca me ferait plaisir de vous y emmener..." ou encore "Et là que faites vous ? Je peux faire votre guide ?" ou autres... non non... je leur ai juste dis "Au revoir, bonne soirée alors !"... Comme une nouille !

Dans le même genre, j'ai habité quelques années dans un immeuble où la fille de mes voisins passait quelques jours régulièrement chez eux... Je craquais totalement... mais IMPOSSIBLE de lui parler... Je n'ai réussi que quelques fois en rentrant en même temps qu'elle (ou en sortant) et enfin une fois alors que nous étions dans le même café un soir... rien de très intéressant n'est sorti de ma bouche, le trac...
Au moment de mon déménagement, je la croise alors que je surveille le camion remplie de cartons, elle vient me voir "Tu déménages ?" "oui oui je ne vais pas loin mais je déménage..." et après je ne me rappelle plus notre conversation précisemment mais je ne lui ai jamais demandé les choses vraiment essentielles (son mail au moins...). Je m'en suis voulu longtemps, j'ai voulu lui écrire une lettre sympa mais comme elle n'habitait pas tout le temps dans l'immeuble j'ai eu peur que ses parents (famille recomposée) ne l'ouvre à sa place...

Il y a aussi que j'ai pas mal d'amies qui me parlent des dragueurs et du fait qu'elles en ont marre... ça doit contribuer à me refroidir...

Toutefois, je ne suis pas nul pour tout je vous rassure ! Je suis le parfait "ANTI DRAGUE" !...
Je m'explique, comme je sors avec des filles bien souvent, j'ai été confroté aux dragueurs sympas/lourds/aggressifs et j'ai acquis une certaine aisance dans la manière de détecter que mon amie supportait ou pas le "plan drague"... Cela donne que je suis capable de réagir assez bien j'avoue pour repousser l'assaillant...

Un exemple ? Bon... alors prenons le gros lourd dans le métro... je suis avec deux amies, un gros lourd arrive et prend pour cible ma première amie. Il a clairement un peu bu et il est tout sauf charmant... Il approche "Bonjour mademoiselle, t'es jolie et tu sens la violette" (oui alors là ami lecteur j'improvise, mais je ne me rappelle plus ce que l'homme a utilisé comme phrase d'approche...), paf mon amie change de tête, j'ai compris, je me mets contre elle et lance un "Excuse moi, ça m'ennuie que tu dragues ma petite copine !"... Le gars ne se démonte pas et switche vers mon autre amie en me lançant un "alors je vais parler à elle là..." Eh bien là, je ne sais pas comment, mais me vient dans la tête en moins d'une seconde la réponse "Ah non désolé mais tu ne dragues pas ma soeur devant moi !!!"... je ne me rappelle plus la suite mais 5 secondes plus tard il était parti en chasse d'autres jeunes femmes... J'ai eu le droit à des mercis et des bisous :) eheh !

Bref, il faut que je me fasse à l'idée que j'ai de la répartie quand je suis avec des gens avec qui je suis à l'aise...

Pourtant je gère assez bien les entretiens d'embauches aussi ;-) comme quoi...

Publié dans Ca me concerne...

Commenter cet article

lily 03/02/2008 15:43

Je ne connais pas une fille qui apprécie se genre de drague vraiment lourde..
Et puis les mecs les plus intérréssants sont toujours se qui reste en retrait...

Un homme comme les autres 05/02/2008 05:48

Oui mais y'a aussi les dragueurs pas lourds :-) ... eux c'est des vrais chanceux :-)

stephanie 02/02/2008 12:50

En même temps, pas de panique !
Y'a rien de plus lourd que les mecs qui draguent dans la rue... Et pire de tout : ceux qui vous regardent comme si vous étiez un bout de gigot et eux un loup affamé...

BEURK !!