Article sponsorisé par Philosophie magazine !

Publié le par Un homme comme les autres

Aujourd'hui j'ai lu dans "Philosophie magazine" (ouais je lis philoosophie magazine, c'est classe non ?!) une petite phrase assez dure mais tellement vraie :

" Connaître les gens heureux pour les utiliser et les malheureux pour s'en écarter "
Baltasar Gracian, L'art de la prudence



Oui, je sais, je sais, ça va encore m'engueuler en commentaire... mais bon je pense que pour vivre heureux, grandir et se sentir bien dans sa vie, il faut parfois appliquer cette phrase au pied de la lettre...

Je repense à ces commentaires qui me disait que j'étais injuste avec les gens dépressifs, que ce n'est pas leur faute, tout ça tout ça... oui, je suis d'accord, mais en attendant je suis prudent aujourd'hui, je ne l'ai pas été avant, j'ai vu ce que cela m'a coûté en temps/energie/argent...

J'ai été trop souvent l'heureux dont on se sert, je vais devenir le prudent qui ne s'entourent que d'heureux...

Alors je vous rassure je ne vais pas non plus jeter à la poubelle mes amis qui me demandent de l'aide, qui passent des moments difficiles (non parce que pour sortir des moments difficiles avoir des amis c'est très utile... un peu d'astuce, d'espièglerie........ euh je m'égare là !), je vais juste éviter les filles qui prononcent les mots "je suis depressive" ou "la vie c'est quand même dure" :-D ... et aussi celles qui pourraient me "rendre malheureux" (je vise par exemple les plans galères avec des filles pas pour moi ;-) !) comme je répondais précedemment dans un commentaire.

J'ai envie de gens heureux, de relations simples, de plaisir !
C'est ma nouvelle quète (en plus d'un taff ;-) !)...

Dans ce même magazine (oui je le lis en entier en plus, la classe internationale non ?), il y a un article sur l'autofiction... je trouve ça joli comme terme, et c'est vrai que parfois (mais j'essaye de l'éviter au maximum) j'ai tendance à faire cela avec ce blog... prêter des intentions, des paroles, à des gens de mon entourage... J'essaye pourtant au maximum de faire de ce blog quelque chose de sincère, d'honnête, et je ne change que les prénoms, les âges et quelques situations pour garder un certain anonymat...

Voilà, pour en savoir plus lisez Philosophie magazine !

Publié dans Ca me concerne...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tazounette 23/05/2008 15:15

Je te comprends quand tu dis vouloir de relations "simples". Je suis exactement dans le même cas. Je ne me prends plus la tête. Je prends ce qui vient et j'arrête de faire des plans sur la comète qui font qu'en général immmanquablement tu finis par te prendre une méga-gifle. Bref, profiter de la vie autant que possible, et du bon de la vie, surtout !!!!! Je crois que c'est le secret d'une vie réussie !

Véroo 17/05/2008 23:57

Completement d'accord avec toi. Mais ça ne veut pas dire qu'il ne faut jamais aider personne, pour moi ça ne se conçoit que dans la limite de ce qu'on veux donner, et qu'on arrête quand ça commence à risquer de déteindre. Et puis aider parfois, c'est aussi pas rentrer dans le jeu.

kris 17/05/2008 19:49

Alors juste une dernière choses, relis-toi et mets-toi un peu à la place de ceux sont ptet malheureux en ce moment : cela signifie qu'ils ne valent rien, en tt cas pas le coup d'être connu, aucun intérêt, donc autant qu'ils se jètent du 5ème étage, si on va jusqu'au bout du raisonnement (en exagérant un peu, certes).
Et bien, non, décidément, je ne peux pas accepter sans rien dire de tels propos, tellement je trouve cela ingrat et égoïste, j'insiste.
Et l'humanité, ds tout ça? Ah oui, c'est vrai que maintenant on est ds une société de consommation, où chacun pense à soi et ne voit pas plus loin que le bout de son nez, faudrait qd même pas trop s'occuper de la petite voisine, hein, des fois que ça empiète un peu sur son propre bonheur... c'est tellement mieux de se servir de ce dont on a besoin uniquement et d'ignorer le reste.
Et bien, là encore, je ne suis définitivement pas d'accord avec cette conception de la vie, et je préfère de loin m'occuper de l'entourage, des gens ds le besoin (que ce soit moral ou autre), même si c'est parfois pesant, et transmettre du bonheur autour de moi, aux malheureux et aux heureux. Et essayer d'agir à petite échelle, au quotidien.
Le seul point où je suis entièrement d'accord, c'est que pour transmettre et aider l'entourage il faut déjà être bien soi-même, ça c'est évident. Mais comment être bien soi-même en ne pensant qu'à sa petite personne, là je t'avoue que je ne comprends pas trop.
Bref, c'est pas grave, et d'ailleurs si ça ne me plait pas de lire des choses comme ça, je n'ai qu'à pas aller sur ton blog :-)
Enfin, pour cette histoire de vérité, évidemment que ça n'a aucun intérêt de dire des choses qu'on ne pense pas, mais ce qu'on dit ne peut pas plaire à tout le monde! Alors tes lectrices adhèrent peut-être à ta conception de la vie, que je trouve un peu trop superficielle, mais ce n'est pas mon cas et je dirai ce que je pense, même si cela va à l'encontre de tes posts.
Voilà, c'est un peu brouillon mais tant pis! Et je pense encore réagir d'autres fois :-)
Tcho

Un homme comme les autres 18/05/2008 07:23


J'utilise une phrase extrème et tu en utilises à ton tour :-) Je pense donc que tu comprends que ce n'est qu'un résumé, que ça ne s'applique pas à tout le monde et dans tous les cas :-)

Si je pense arrêter de me soucier des "malheureux" c'est car j'ai, je me répète encore et encore, beaucoup donné avant et avec un retour super négatif ces derniers temps (quand tu as pu le
lire)...

Je ne te rassure je ne cracherai pas sur les clochards dans la rue, je continuerai à acheter des produits "Commerce équitable", Msf, ou autres associations... mais par contre... je vais
définitivement éloigner de ma vie personnelle les "malheureux" :-D surtout de ma vie sentimentale...

Voilà, je prends cette phrase dans ce sens et pas plus... Je n'appelle pas les malheureux du monde à se suicider :-) Je suis juste aux abonnés absents actuellement !


Ps : euh... sinon je veux bien "m'occuper de la petite voisine" comme tu dis ;-) Je l'ai croisé dans le couloir, elle est très jolie :-)


kris 16/05/2008 19:45

Et bien tu dois être aussi sacrément perturbé pour tjs revenir aux relations avec les nanas dépressives! Je dirais même traumatisé! Mais ne t'inquiète pas, tout le monde qui te lit va dire que tu as raison de penser à ton petit bonheur, que tu en as vu des dépressives, pauvre de toi... encore une façon bien masculine de se défaire...
Enfin, chacun sa philosophie, et tant mieux si tu t'épanouis comme ça, en te servant des gens heureux et en évitant les gens malheureux.
Mais attention, la roue peut aussi tourner, et sans forcément voir venir! Et là tu seras ptet bien content de trouver des gens qui te soutiendront et ne t'enverront pas bouler pcq malheureux.
Et tu veux que je te dise, tu fais exactement ce que tu dénonces ds un de tes précédents posts, tu dis des choses choc pour provoquer les gens en face et avoir des réactions, et ensuite dire "tu vois, je l'avais dit...", un peu pour garder une emprise, un contrôle de la situation. Et bien voilà, sois fier, tu as une réaction choquée par de tels propos, et surtout attristée par la superficialité et l'égoïsme de ces propos. Et de la part de qqn qui certes a eu un passage difficile mais qqn qui aime la vie et transmet une joie de vivre, que tu ne verras jamais se plaindre.

Un homme comme les autres 17/05/2008 00:08


Hello Kris,

Je te comprends et je me doutais que j'allais avoir une réaction... de toi :-D !

En fait, j'ai écris ce bout d'article en rebondissant sur la phrase de ce Jésuite... je suis tout à fait conscient de ce qu'elle a de difficile, de choquante... je pense aussi que le "prudent" n'a
pas TOUJOURS raison d'être prudent et de laisser les malheureux loin de lui... qu'en faisant ça il n'affronte pas la vie, les malheurs des gens qui l'entourent qui pourraient pourtant le rendre
plus fort...

Si je me vois l'appliquer c'est juste que j'ai envie d'être un peu prudent en ce moment... Envie de me recentrer sur mes "problèmes" et ma vie... car peut-on aider les malheureux quand on se
cherche encore dans certains domaines ?

De l'égoïsme ? Oui surement, mais la vie est courte et un peu d'égoïsme parfois est nécéssaire pour en profiter... un peu je dis bien...
Et puis comme tu le dis, car tu l'as bien compris, j'ai donné pour les malheureuses donc j'ai le droit à mon moment de repos...

De la superficialité ? Non je ne pense pas puisqu'elle provoque le débat cette phrase :)


Enfin, j'ai décidé ici de dire la vérité... alors je ne dirais pas : "Bonjour, j'ai décidé de régler les malheurs des gens"


Simulactions 16/05/2008 13:48

J'aime beaucoup Philosophie magazine, j'ai notamment apprecié l'article sur l'autofiction (du mois dernier, si mes souvenris sont bons...). Sinon, le numéro du moi de mai de Lire traite de la philosophie et du sexe c'était assez marrant.

Un homme comme les autres 16/05/2008 14:17


Je suis démasqué ! Je le reçois avec un mois de retard...