Loin des yeux près du coeur...

Publié le par Un homme comme les autres

Une journée sans Louise... on en reparle plus bas...


Aujourd'hui, je n'ai pas fais énormément de choses...

J'ai rangé chez moi, fais deux lessives, oublié de faire les courses (oups !!!) et j'ai participé au tournage d'un court métrage d'une amie en faisant un peu de figuration.

Faire de la figuration était plutôt amusant... dans ce cas surtout : assis dans un café à parler avec quelqu'un que je connaissais pas (mais qui était super sympa), faire semblant de jouer au 421, boire la moitié d'une bière (pour garder le même niveau dans le verre pendant tout le tournage) puis finir la bière quand elle est bien chaude... mais surtout regarder tout le monde courir, s'agiter, discutter de comment mettre telle ou telle lumière, stresser sur le temps qui passe et le bar qui va fermer...
J'espère que le résultat sera bien...
J'aimerais bien vous en parler un peu plus mais bon, anonymat oblige...



Sinon, j'ai évidemment passé la journée à penser à Louise... elle me manque !

D'ailleurs, je vais essayer de ne pas TROP vous soûler avec mon histoire d'amour... mais ça va être TRES dur je m'en excuse d'avance... Si je m'écoutais, je ne ferais que des posts sur nous deux (et je n'aurai plus que 2 visiteurs d'ici deux semaines ;-) ... moi et Louise !!!).

Alors je vais être plus large pour une fois, et je vais vous parler de l'amour par rapport à ce que je vis actuellement...


Aujourd'hui je vais parler du "manque" et de sa "gestion"...


C'est difficile quand quelqu'un que vous aimez vraiment (et qui vous aime aussi) vous manque mais c'est aussi assez enivrant parfois (si ça ne dure pas trop bien sûr !) !

C'est enivrant de savoir qu'on pense à vous autant que vous pensez à elle/lui...
J'aime d'ailleurs penser, en son absence, à ce que je lui ferai vivre, découvrir, ce que l'on va construire ensemble... j'utilise ces moments seul pour penser à nous...

C'est excitant de sourire à chaque message reçu, à chaque coup de téléphone... en espèrant que c'est elle/lui !
Résister à l'envie de lui envoyer 1000 textos par jour et s'entendre dire que l'autre résiste aussi de son coté !

C'est important de savoir qu'il/elle passe tout de même de bons moments sans vous.
Savoir que l'on est capable de vivre quelques heures/jours séparés mais qu'on est bien plus heureux ensemble...

Se manquer ça permet aussi de comprendre que l'on s'aime vraiment...

Il y a des couples qui peuvent passer une journée sans se téléphoner, je ne pourrai pas !
Quand on est avec quelqu'un qu'on aime et même si l'on est pas forcément "fusionnel" (car je ne le suis pas) je n'arrive pas à comprendre qu'on puisse rester sans nouvelle une journée... le manque est trop fort !

Par contre, j'arrive à comprendre que l'on puisse parfois avoir envie de voir ses amis seuls... par exemple quand l'un/une d'eux veut partager des choses en privé (les confidences entre amis c'est important parfois :-D !)... je ne suis pas un gros jalou paranoïaque qui s'imaginera tout et n'importe quoi...

Ce que j'ai un peu de mal à comprendre, c'est comment certains couples arrivent à gérer des absences longues... comme par exemple la séparation provoquée par les grandes distances... l'amour à distance je peux y croire, mais un temps très bref... après je trouve que le manque n'est plus "enivrant" mais plutôt terrible à vivre....... et là je peux devenir un gros jalou paranoïaque :)

Je ne sais pas comment de votre coté vous gérez tout ça, vos commentaires sont les bienvenues...



En tout cas, je revois Louise bientôt et j'ai hâte de la serrer dans mes bras...

Publié dans Ca me concerne...

Commenter cet article

soeur-cactus 07/08/2008 05:42

doux manque de l'autre,essentiel,il faut en profiter..Le quotidien peut être si fade,aussi...;-),bon courage...Patience..

ange-etrange 04/08/2008 22:59

Je viens de retrouver l'amour dans les bras d'un munichois que je connais depuis longtemps (16 ans), je ne sais pas comment on va gérer ça. Il semble que les sentiments aient résisté au temps (7 ans sans se voir) et à la distance... Ceci dit j'ai hâte de le revoir parce que le téléphone c'est bien mais cruel aussi (si près et si loin à la fois)

Nat 04/08/2008 11:15

6 mois après le début de notre relation, j'ai du partir en province ... pour trois ans. On a passé une première année horrible durant laquelle j'ai dépensé une fortune pour revenir le weekend, et passer parfois seulement 24h ensemble (merci les cours le samedi matin).
Puis il a changé de fac et m'a rejoint pour les deux ans qui suivaient. On est en couple depuis 6 ans et demi :)

Le manque "court" c'est génial : ça ne se change pas en solitude et on a hâte de se retrouver. Le manque "long", c'est trop de doutes et de larmes. Au point de se demander si les retrouvailles compensent encore toute cette peine.

Emilie 03/08/2008 11:32

Mon pere a été basé 10 ans à Paris, pilote de ligne, et ma mere et nous à Montpellier. ça fait 31 ans qu'ils sont marriés, et je pense qu'ils s'aiment plus aujourd'hui qu'au départ. La fusion c'est bien il en faut, surtout au début (sinon ça sert à rien) mais des fois la vie fait que c'est plus compliqué, et c'est sur c'est plus dur de rester ensemble et de savoir communiquer à distence. Nous c'était un appel ou un mail par jour. Et je trouve que mon pere loin etait plus pres qu'un pere là tout le temps parfois!
Et comment gérer le fait de n'avoir personne à qui penser? Le vide et la solitude?

annick 03/08/2008 10:58

2 ans de relation et on passe encore nos journées sur msn (moins qu'au début, mais comme tu dis, rester sans nouvelle toute une journée c'est dur). pendant l'année scolaire je suis des cours de djembé et je dors alors chez mes parents parce que je ne peux pas rentrer chez moi, ça me fait trop bizarre de dormir toute seule mais c'est gai de se retrouver après.
l'amour à distance? je crois que je ne pourrais pas...