J'ai blessé quelqu'un...

Publié le par Un homme comme les autres

J'ai une amie qui m'a écrit par mail...

Je l'ai blessé sans le vouloir car elle a trouvé mon blog...

J'y disais des choses sur elle... vraiment beaucoup de bien... mais aussi mes pensées "secrètes", mes attirances et désirs passées pour elle...

Des propos personnels que je ne pensais pas possible de trouver... j'ai fais une erreur !

Vous connaissez le ton de ce blog... je laisse libre court à mes pensées, je ne me bride pas... Cela peut donc être choquant parfois... surtout si on est concerné je l'imagine tout à fait !

Quand je parle "sexe" je parle un peu "trash" et surtout avec mes fantasmes "particuliers" parfois...

Je ne regrette pas totalement d'avoir dit ce que j'ai dit... car je le "pensais" au moment où je l'ai écrit (sous l'effet de l'alcool à 4 h du mat') et que je ne pensais pas qu'elle pourrait le lire... bref...

C'est un peu comme un journal intime... vous pouvez y écrire un jour "je déteste cette personne je voudrais la voir morte" et le lendemain "je l'aime à la folie je veux son corps sur la table maintenant"... vos mots ne sont pas  calculés et reflète votre pensée du moment ! :-D

Toutefois je suis désolé de lui avoir parlé de ce blog et d'avoir publié un élément qui lui a permis de se retrouver...

Je suis désolé car c'est une personne que j'adore et que je respecte beaucoup (malgré ce qu'elle pense surement aujourd'hui)...


Je pense avoir perdu une amitié...


J'ai effacé tous les posts qui parlaient de personnes que je connais vraiment...
Je pense sérieusement fermer ce blog...
Je n'aimerai pas faire du mal à d'autres gens que j'aime sans le vouloir...


En tout cas je ne posterai plus pour le moment...

Publié dans Ca me concerne...

Commenter cet article

Enzho 21/07/2008 22:25

Je me suis toujours demandé si, en écrivant un blog, on avait pas quelque part l'espoir qu'il soit découvert par certaines personnes ?
Histoire qu'elles lisent ce qu'on arrive pas à leur dire...

Linoa 21/07/2008 17:08

Inutile de répéter que je trouverai également très dommage que tu mettes fin à cette épopée bloguesque, je viens tous les jours ici; te lire, suivre tes aventures.

L'anonymat reste quelque chose d'important pour la quasi-totalité des blogueurs de ce type. Se censurer, fermer ton blog ? à quoi bon ? Tu as été sincère tout au long de tes articles et ne profite pas de cet intermédiaire pour insulter ou quoi que ce soit. Si cette amie ne t'as pas compris, c'est tanpis. Mais est-ce que cette sincérité est-elle une bonne raison pour mettre fin à cette amitié ? Tu parles de certaines facettes de ta personnalité,peut être que si cette personne te connaissait bien, elle n'aurait été en aucun cas choquée et ne remettrai pas en cause votre relation pour une broutille.

Après je dis ça de point de vue de lectrice assidue, je n'ai pas forcément une vision très claire du problème.

J'espère vraiment que tu vas écarter cette idée d'arrêt du blog. Tu devrais peut être penser à ouvrir un autre blog et mettre un point définitif à celui ci, opter pour l'anonymat complet ou te dévoiler et modérer tes propos si tu tiens à ne plus avoir ce genre de problème.

oihana 21/07/2008 15:06

j'ai déjà vécu ce moment difficile ya 2 ans on reste dans l'anonymat on raconte tout ou presque puis un jour dans une soirée on se lache et on parle du blog et la c'est le merdié , car ce qu'on a écrit ya 6 mois ou + oui on le pensait , mais déjà quand on écrit à 3 h du mat on prend pas de gants et c'est trop cash et faire comprendre à son ami que oui ce sont mes pensées la du moment ok , mais c'est pas dit pour faire du mal ou comméré c'est plus dans un esprit de partage sens voir le mal derière c'est trés dur , car en fait on a trahi inconsciemment , mais tu peux te rattraper en expliquant que le blog tu écris s'en te poser de questions et s'en réflechir aux consequences car à l'origine elle n'aurrai pas du le lire et que tu l'avait protégé en lui mettant un pseudo ce qui est vrai et le fait que tu es effacé tout les posts prouve que tu tiens énormement à elle alors je pense qu'elle comprendra ton manque de "tact" qui en ai pas car c'est ton blog et c'est fait pour ca . bon courage ...

annick 21/07/2008 14:26

je ne pense pas que fermer ton blog soit la solution. et si tu perds une amitié juste pour ça c'est que ce n'était pas vraiment une amie. il y a toujours moyen d'arranger les choses, comme tu l'as fait, en enlevant les posts qui l'ont choquée, en t'excusant, c'était ce qu'il fallait faire.

maintenant, le choix t'appartient, soit tu continues comme ça et tu n'en parles à personne, soit tu sors de l'anonymat (et tu réfléchis à 2 fois à ce que tu y écris) soit tu arrêtes. mais la dernière solution me paraît bien dommage...

Milie 21/07/2008 14:19

Nous avons déjà eu cette conversation par rapport au fait que ton blog soit totalement anonyme contrairement au mien qui ne l'est pas du tout.
Il y a un an j'ai écris un article sur mon blog sur les relations adultères, sans citer ni noms ni rien, cependant mon article n'a pas plus, j'ai reçu des menaces et ai perdu une amie dans l'histoire. Suite à ça j'ai fermé mon blog.
Puis quelques jours plus tard j'ai réouvert avec un article qui disait en gros "ici c'est mon blog, chacun y est le bienvenu mais il n'en reste pas moins un espace personnel ou les lectures que vous y faites peuvent être contrariante ou en désaccord avec vos pensées, moi j'assume, cependant si la lecture vous en est intolérable je vous invite à ne plus revenir, car rien ne sert de nous faire souffrir".
Ton amie, tu lui a parlé de ton blog, tu as du lui dire quelle était la politique de ce dernier, elle y a lu quelque chose sur elle qui ne lui a pas plus et elle t'en veux c'est louable, mais après tout seule "elle" et "toi" savez de qui il s'agit vu que tu change tous les noms, et puis même si c'était dit de manière crue, le message principal disait quand même du bien d'elle (je ne pense pas que tu ai envie de te taper un cachalot!), donc qu'elle t'en veuille pour la forme OK mais pour le fond?!
après je sais que la situation est gênante et que l'on a tendance à s'en vouloir...
A toi de décider.
Biz Milie